Les vins de Lavaux - Cave de la Cour
Vins de Lavaux - Chasselas - le cépage vaudois

Les mythes fondateurs du Chasselas

Par Alexandre Truffer. ©RomanDuVin.ch


L'âge d'or du Chasselas commence au XVIIème siècle. Des jardiniers royaux l'amènent à Versaille où on le plante le long des murs pour qu'il emmagasine le soleil réfléchis par les moellons. Des treilles fleurissent dans les résidences de la couronne. La plus célèbre, baptisée «la treille du Roy» court sur un kilomètre et demi dans le domaine de Fontainebleau. Anobli par la faveur du monarque, la variété devient «Chasselas de Fontainebleau». L'origine même du mot Chasselas tend à corroborer les racines françaises du raisin. En effet, son nom provient du petit village de Chasselas en Bourgogne, un hameau qui ne cultive plus du tout de la variété à laquelle il a donné son nom.

De fait, il semble que la réalité s'avère bien différente. Le grand spécialiste des cépages, José Vouillamoz, considère que toutes les hypothèses sur l'histoire du Chasselas ne sont que fariboles. Ce docteur ès ADN affirme que la variété a vu le jour en Suisse sur les bords du lac Léman. De son berceau helvétique, il aurait pris pied en France où son succès aurait incité ses admirateurs à lui créer une biographie plus «nationale». Pour justifier son opinion, le scientifique met en avant la multitude de clones présents dans l'arc lémanique ainsi que le cousinage génétique avec les cépages des régions alpines.

Lire l'article en entier